A un certain stade, les dépenses supplémentaires pour la santé bénéficient peu, voire pas du tout, aux citoyens

En 2014. La taille des bulles est proportionnelle à la part des dépenses de santé par rapport au produit intérieur brut (PIB) total du pays.
source: Banque Mondiale | swissinfo.ch